S'abonner aux flux R.S.S. - Laure de la Raudière

13-07-2018

« On ne saurait tolérer le renforcement du pouvoir présidentiel sans renforcer celui du Parlement »

Dans une cette tribune dans le « Monde » , nous, les députés du groupe Agir, expliquons que si la r&eacut...

20-06-2018

Ma tribune « stop aux nouvelles éoliennes » dans le Figaro du 20 Juin

C'est un plaisir de répondre aux accusations de trahison d’Harold Huwart dans l'Echo Républicain du 16/12 - 17 décembre 2017

Je remercie vivement Monsieur Harold Huwart, qui, grâce à son interview dans l’Echo Républicain de ce jour, me fournit l'excellente occasion d’une mise au point à propos de la création du parti Agir que j'ai  cofondé avec quelques élus, et sur la prétendue trahison vis-à-vis des électeurs qu’il en résulterait.

 

Précisons:

J'ai regretté, dès l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, que le parti Les Républicains n’ait pas clairement déclaré qu’Emmanuel Macron était un meilleur choix pour la France que Marine Le Pen, et j'ai eu le courage de le dire.

J'ai fait toute ma campagne en disant que je resterai fidèle à mes convictions de droite tout en décidant d’avoir une action constructive avec le nouveau gouvernement. Ce que je fais aujourd’hui.

La création du parti Agir, qui autorise la double adhésion est la conséquence logique de ce positionnement – sans aucune trahison vis-à-vis des électeurs-  alors que le parti Les Républicains a choisi l’option une opposition frontale au gouvernement.

 

Savourons maintenant ensemble la déclaration de Monsieur Huwart : « Ça nous change des aristos... » qui me rappelle étrangement le propos de Georges Victor Marcel Moinaux dit Courteline :  « Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. »

 

En effet, existe-t-il à la ronde un meilleur représentant de la nouvelle "aristocratie d’Etat" (énarque, haut fonctionnaire, héritier d’une dynastie politique…) que celui qui ne doit sa place de Vice-Président de Conseil Régional qu'à l’alliance historique du PRG avec le PS, et aux réseaux et amis de sa famille ?

Et question trahison, Harold Huwart n’a-t-il pas cherché à faire oublier pendant toute la campagne des Législatives de 2017, qu’il était le candidat investi officiellement par le PS !

 

Mais, oublions tout ceci : Je préfère voir le bénéfice pour les projets de notre département d’avoir, en la personne de ce Vice-président, un relai dans la majorité régionale.

1 Commentaire

agir
17/12/2017 18:01

Informations
Mandat en cours depuis le 21 juin 2017
Groupe politique : UDI, Agir et Indépendants (membre)
Parti politique (rattachement financier) : Union des démocrates, radicaux et libéraux
Profession : Chef d'entreprise
Liens : Fiche Assemblée nationale

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape permet d'éviter les messages automatisés.

   


Partager