S'abonner aux flux R.S.S. - Laure de la Raudière

Rentrée parlementaire : passage au crible des principaux chantiers qui m’attendent - 13 septembre 2018

Chaque année, début septembre, j’ai d’abord une pensée pour tous les parents qui préparent la rentrée avec leurs enfants : beaucoup de stress à apaiser, d’achats à faire, de fournitures bien précises à dénicher, de nombreux livres à recouvrir, de papiers redondants à remplir, d’habitudes difficiles à reprendre et de bonnes résolutions à tenir… C’est une période chargée, fatigante même dans les familles nombreuses, et pourtant j’y repense avec une certaine nostalgie. Alors permettez-moi d’abord de souhaiter à tous les parents et enfants une très bonne rentrée !

 

J’ai aussi fait la mienne, et elle est bien chargée. En voici, un petit aperçu :

 

Organisation du Congrès fondateur d’Agir dimanche prochain, 16 septembre

Le mois de septembre est d’abord marqué par l’organisation du Congrès fondateur du Parti Agir_La droite constructive, le 16 septembre prochain à Montévrain.

En décembre 2017, alors que le parti politique Les Républicains se droitisait avec Laurent Wauquiez et excluait, plutôt que rassemblait, j’ai décidé d’être fidèle à mes convictions politiques de Droite humanistes, libérales-sociales, proeuropéennes., et de cofonder le parti politique Agir_la Droite constructive aux côtés de Franck Riester, de nombreux parlementaires et d’élus locaux.

Dimanche, entourés de femmes et d’hommes désireux de s’engager dans une droite de rassemblement, nous poserons les bases de notre mouvement lors de cet événement. Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé, deux anciens premiers ministres, y participent en introduction et en clôture, apportant ainsi leur parrainage et leur soutien à ce jeune parti politique.

 

Examen de la loi PACTE : beaucoup de petites et bonnes mesures mais pas de grande réforme pour renforcer la compétitivité de nos entreprises

En tant que Vice-Présidente de la commission spéciale du projet de loi PACTE sur la croissance et la transformation des entreprises, je serai mobilisée jusqu’à la mi-octobre, par l’examen de ce projet de loi porté par Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances. J’ai déposé 51 amendements sur ce texte, pour par exemple :

  • Faciliter la croissance des effectifs des PME, notamment en faisant passer le seuil de 50 à 75 ou 100 salariés
  • Rendre le guichet unique pour la création des entreprises plus opérationnel, en assurant un service de conseil direct auprès des personnes souhaitant fonder leur entreprise
  • Faciliter le développement de la technologie Blockchain en France
  • Permettre l’application des nouvelles dispositions sur l’épargne retraite aux plans épargne existant
  • Obliger l’Etat à publier un tableau de bord du suivi de la charge administrative qui pèse sur les entreprises

Mission parlementaire sur la blockchain : déplacement en Suisse et reprise des auditions

En mars dernier, j’ai été nommée co-rapporteure de la mission parlementaire sur la blockchain, aux côtés de Jean-Michel Mis, Député de la Loire. La « Blockchain » ou « chaine en bloc » est une technologie de stockage et de transmission d'informations sans organe de contrôle. Elle a notamment permis la création des « bitcoins », une monnaie virtuelle.

La blockchain est une technologie de rupture qui va révolutionner notre économie et notre société de manière équivalente à internet. Il est crucial que la France et l’Europe prennent le leadership dans ce domaine !

Notre rapport, que nous présenterons à la mi-novembre dans les trois commissions parlementaires des affaires économiques, des lois et des finances, s’intéresse au cadre réglementaire nécessaire pour libérer le potentiel de cette technologie dans notre économie, tout en assurant la protection des consommateurs.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape permet d'éviter les messages automatisés.

   


Partager