S'abonner aux flux R.S.S. - Laure de la Raudière

Retrouvez-mon intervention sur BFMTV dimanche 26 novembre - 26 novembre 2018

Retrouvez-mon intervention sur BFMTV dimanche 26 novembre à 22h30 dans Week-end Direct sur les Gilets Jaunes. Un sentiment de désespérance, d'abandon et aussi de mépris.

 

Avant les annonces effectuées, je demande une suspension de l'augmentation de la taxe sur les carburants et une grande concertation au plus près des Gilets Jaunes sur chacun des territoires.

 

Revoir la vidéo

3 Commentaires

Sarthois
01/01/2019 12:32

Vos électeurs ont de la chance d'avoir une député qui s'intéresse à leur sort. C'est plutôt rare et on se demande souvent si ces élus surpayés servent à autre chose que d'assurer une majorité présidentielle. En effet depuis déjà pas mal de temps le lien entre le peuple et ses représentants est rompu, exception faite pour les mandats de maires.

On n'espère plus rien d'eux et les besoins vitaux des gens ne sont pas la partie noble de la politique comme par exemple la transition écologique. Alors les agriculteurs peuvent bien se suicider par centaines, les ruraux voir les écoles et les hôpitaux disparaître, la survie économique menacée, on s'en tape!

Il existe un principe plus tout jeune mais pourtant parfaitement d'actualité qui s'appelle la pyramide des besoins. Elle démontre que les besoins primaires comme se nourrir ou se loger, puis être en sécurité, puis être reconnu passent bien avant les considérations portant sur l'accomplissement personnel, politique et social.
En zappant les étapes primordiales, il est inutile de dialoguer avec les gens en détresse sur ces sujets auxquels le gouvernement veut emmener les français.

Macron s'est complètement fourvoyé dans cette crise. Il a assimilé les Gilets Jaunes aux actions syndicales et autres professionnels de la manifestation. Il aurait même pu en tirer parti en se voyant offert sur un plateau la base et les conditions inespérées pour cette réforme de l'Etat que tout le monde appelle de ses voeux. Belle occasion loupée et au contraire il a maintenant une épée de Damoclès qui agira au premier faux pas, ce qui ne devrait pas tarder...

Christophe K
03/12/2018 00:05

Bonjour Laure
Bravo pour ton intervention sur BFM. Comme tu sais je ne suis pas non plus dans les plus mal lotis. Quelques réflexions du Francilien que je suis, mais d’abord une remarque et une question:
- la ligne 15 du Grand Paris sera mise en service selon les tronçons entre 2025 et 2030. Sur le site de Grand Paris Express, il est indiqué que cette ligne accueillera 1,2 million de trajets par jour. D’après Wikipedia, elle a été proposée en 1991 quasiment à l’identique par la RATP. Tu sais que c’est N Sarkozy qui a débloqué cela vers 2009-2010. 1ère leçon: Ce n’est pas insulter la classe politique que de dire que ce déblocage était probablement très difficile, mais c’est quand même près de 20 ans perdus. A minima, c’est collectivement mauvais. 2ème leçon: de 1991 à 2030, c’est près de 40 ans pour fournir des solutions dont les Franciliens ont besoin. Depuis le milieu des années 80, il me semble qu’il n’y a eu aucun transport lourd nouveau en région parisienne, hors Paris intra muros.
- En face de cela, combien de temps pour taxer, fermer à la circulation, expliquer tout à coup que le diesel tue après avoir envoyé les français et l’industrie française en faire ou en acheter massivement? 3 ans, ou 5 ans pour multiplier les contraintes? Pas plus

Le mépris n’est pas qu’au gouvernement, même si la provocation de M Griveaux sur les clopes et le diesel bat des records, sans parler du « respect » et du « sens de la cohérence «  qu’il montre vis à vis des décisions de l’Etat pour favoriser le diesel pendant 30 ans. Où est le sens de l’Etat. A droite, P Ollier fait fort aussi quand il dit que seules les voitures électriques ou hybrides rechargeables auront le droit de rouler dans le Grand Paris en 2030: ah oui? Et du coup quels sont les modèles à acheter aujourd’hui pour anticiper cela? Avec quel argent? Qu’ont fait les gens pour se faire menacer de devoir jeter leur voiture dans 10 ans à peine?

Le mépris peut aussi être ni de gauche, ni de droite, et être juste masqué : Il y a quelques semaines, les panneaux lumineux sur la A6 le matin affichaient « les transports en commun sont plus propres ». Les milliers de franciliens, à l’arrêt dans les bouchons sous les panneaux, ont dû apprécier de se faire sermonner: s’ils perdent des heures tous les jours, c’est parce qu’il n’y a pas les transports lourds dont ils ont besoin. Heureusement qu’il y a les pistes cyclables, certes vides mais qui promettent sans doute un avenir radieux... Velib a fait 108000 trajets son meilleur jour, un jour d’été; les seuls RER A et B font 20 fois plus, hiver comme été. Il y en a marre des gadgets politiques.

J’ai perdu environ 15% de « reste à vivre » après impôts et remboursement de mon crédit immobilier en 7 ans. Je n’ai pas le droit à la suppression de la taxe d’habitation, en revanche j’observe que l’on continue à laisser fleurir des propositions fiscales qui m’enverraient tout droit dans l’insolvabilité, comme l’obligation de faire une déclaration de revenus disjointe de celle de ma femme. Sous F Hollande, N Belkacem-Vallaud expliquait même que c’était pour l’égalité homme femme qu’il fallait punir les ménages ayant de fortes disparités de revenus. Et c’est le même genre d’idée qui est revenu avec LREM il y a environ 1an. Ma femme et moi devons être punis parce que nous n’aurions jamais dû nous marier? Qu’avons nous fait pour nous retrouver confrontés à des menaces et des sermons pareils?

Ou alors, il serait temps que certains comprennent que la « pédagogie » est en effet bien nécessaire, mais pas du tout dans le sens qu’ils croient? Dommage que les casseurs masquent le fait que c’est la question importante à traiter.

Tu as évoqué dans ton intervention sur bfm tv les échanges que tu as avec les gilets jaunes de ta région. J’es Que mes remarques et inquiétudes montrent qu’ils peuvent avoir beaucoup en commun avec des cadres de banlieue parisienne, même cadres sup.

À bientôt peut-être

Ladounevaupillon
01/12/2018 17:39

Bonjour, Laure
Je suis élu, mais avant tout citoyen de plus un « rural » avec particularité être retraité et je partage à 150% la colère des gilets jaunes
Je ne sais pas si à tous les niveaux Président, Gouvernement, Assemblées ont pris conscience du raz le bol de la très grande majorité des Français
Les causes de ce « Assez, stop »
• La hausse de la CSG sur les retraites
• Le gel des pensions de retraites (pas celle des parlementaires)
• La hausse des mutuelles
• La hausse des carburants (la hausse du baril a bon dos)
• La hausse du gaz 150 à 200€ la tonne en novembre et 80€ au 1er janvier 2019
• La hausse des coûts de la vie
• La hausse de la contribution à l’audiovisuel public (un peu cher pour les programmes proposés)
• La hausse des denrées alimentaires (pain, fruits, légumes, viandes, poissons bien sur toujours une explication pour justifier « le froid, le chaud, la pluie, le vent, la sécheresse …..)
• La hausse des réparations automobiles
• La hausse du timbre (tout le monde n’a pas la chance d’avoir internet et encore moins le haut débit)
• La hausse annoncée de l’électricité
• L’évolution du contrôle technique (coût , les nouveaux critères)
C’est vrai il faut noter quelques baisses :
• La taxe d’habitation (pas pour tous, et la compensation vers les collectivités locales « au centime près »)
• La BAISSE du POUVOIR D’ACHAT des Français

Quelques réflexions : pas de baisse des dépenses publiques, des réformes
L’Etat ne pourrait il pas commencer par faire des économies à son niveau:
• la piscine de Mr Macron qui a servi 2 à 3 semaines
• les vacances de Macron à Honfleur (à titre privé et à ses frais, même tout son staff, j’en doute)
• la vaisselle de l’Elysée (50 000 €)
• les convocations des congrès à Versailles (coût et impact sur l’environnement et pour quel résultat, mon Seigneur applaudit par sa cour)
• réception à l’Elysée de grands dirigeants d’entreprises technologiques (certain ne payant pas de contribution au fisc français, coût et impact sur l’environnement et pour quel résultat, Bla bla)
• réception à Versailles de 140 dirigeants de grandes entreprises mondiales
• la création des Agences
• les voyages à l’étranger
• les sommets des G7, G20, G.., G plus de sous)
• la commémoration du centenaire : belle cérémonie, Plus de 70 chefs d’états plus leur suite (ils sont rarement seuls, toujours accompagnés), dignitaires, petits déjeuners, repas. (coût et impact sur l’environnement, image de la voiture de Trump au raz des marches de l’Elysée enfumant le couple Macron, peut être pour amortir la vaisselle)
• l’arrogance des députés de la majorité : ignorance de la réalité du terrain, de la vie quotidienne des Français ; le doigt sur la couture du pantalon, le chef pense, on pense comme et pour le chef, je ne veux voir qu’une tête, nous sommes au travail, les pauvres petits ils travaillent et avec des cadences infernales, voir avec les syndicats pour vous défendre)
• le réchauffement climatique, la protection de l’environnement (OK, il faut AGIR pour notre planète, mais penses tu que c’est au niveau de la France, des Français que cela va avoir un impact planétaire sauf si comme au moment de Tchernobyl le nuage a été stoppé à la frontière)
• taxe carbone : prime de compensation, chèque énergie, crédit d’impôt, chèque carburant mais en finalité qui va payer ? les classes moyennes, ceux qui travaillent ou qui ont travaillés, dans nos campagnes ont ne peut pas se passer de voitures
• Facile d’accuser les gouvernements précédents : ils ont certainement faits des erreurs mais Mr Macron haut fonctionnaire, secrétaire général adjoint à l’Elysée (conseiller économique) puis ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, les résultats de son passage ??!!
• Augmentation des dépenses du service de sécurité de la forteresse de l’Elysée.

• le budget de l’assemblée Nationale qui explose
o : acquisition immobilière,
o hausse du régime des retraites des députés,
o hausse des frais de secrétariat des groupes et des députés eux-mêmes,
o les charges de représentation de trois commissions (Affaires Etrangères, Finances et Défense)
o les déplacements des députés du fait de l’augmentation des voyages en avion et de leurs tarifs
o .Un autre poste obscurément intitulé « Autres charges » explose également.
o les voyages d’études (Hum,
o les voitures avec chauffeur
o prêts immobiliers à taux zéro
o les frais de bouche

Mr Macron tenter de DIVISER les Français ce n’est pas bien.
- les Français qui travaillent
- les Français qui ont travaillés
- ceux qui recherchent réellement du travail
- ceux qui « profitent » du système »
- favoriser ceux qui ont beaucoup d’argent par rapport à ceux qui « galèrent, ceux qui travaillent, ceux qui ont travaillés …(ISF)
- les ruraux et les citadins (déjà que la fracture sociale existe en rajouter (honte) un exemple le haut débit, depuis des années, paroles paroles toujours des paroles à quand les actes, la France ce n’est pas que Paris et la banlieue ou les grandes métropoles c’est aussi nous les « Gaulois peut être réfractaires mais il y a de quoi.
-
Pourquoi ne pas taxer :
Taxe sur les animaux domestiques (j’ai cru entendre que ce n’était pas exclu)
Taxe sur les bovins, ovins
Taxe sur les briquets (taxe qui a déjà existée)
Taxe sur les vélos (taxe qui a déjà existée)
Taxe sur les heures d’ensoleillement
Taxe sur la pluviométrie
Taxe sur le sourire
Taxe sur le bonheur
Taxe sur les promesses non tenues de nos politiques
Taxe sur les taxes

Tout ceci reflet de ce que j’entends, bien sur pour entendre il faut faire l’effort d’écouter.
Laure, les Français en ont marre, c’est plus de la colère, les Français en ont assez
Des échéances arrivent mais les électeurs sont perdus une droite plus que divisée, une gauche qui n’existe plus
Le moment d’AGIR » est dépassé je pense qu’il faut dès maintenant REAGIR
STOP au matraquage fiscal ce n’est pas que la taxe sur les carburants c’est toutes ces taxes c’est le plus des moins sur le pouvoir d’achat, nous voulons vivre simplement

Laisser un commentaire*

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape permet d'éviter les messages automatisés.

   

*En soumettant un commentaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de gestion des données personnelles et vous l’acceptez.


Partager



Politique de confidentialité   |   Plan du site   |  Gestion des cookies

Clikeo : creation de site e-commerce