S'abonner aux flux R.S.S. - Laure de la Raudière

Ma réaction aux chiffres de la natalité publiés par l’INSEE - 17 janvier 2018

Les chiffres de la natalité en France en 2017 viennent d’être rendus publics par l’INSEE:  Alors qu’en 2012, le nombre d’enfant par femme s’établissait à 2, l’indicateur s’élève aujourd’hui à 1,88, soit une baisse continue de 2,1% des naissances en un an.

 

Ces chiffres montrent bien que « les coups de rabots donnés à la politique familiale depuis maintenant six ans, ont des conséquences graves sur la natalité. Si une politique familiale consiste à mener une politique de lutte contre la pauvreté, elle est forcément biaisée et aboutit inévitablement à une baisse des naissances ».

 

C’est d’autant plus regrettable, que « la politique familiale à vocation à être universelle et à permettre aux parents, et notamment aux femmes, de concilier vie personnelle et vie professionnelle».

 

Je dénonce la baisse du quotient familial et des allocations familiales votées lors du quinquennat de François Hollande, mais également la baisse de la PAJE pour les familles des classes moyennes et supérieures adoptée dans le PLFSS 2018 en décembre dernier.

Il est temps de distinguer politique familiale et politique de lutte contre la pauvreté, et de réfléchir, de manière globale, à une politique familiale cohérente en s’inspirant notamment des modèles nordiques qui favorisent l’égalité homme-femme ».

 

1 Commentaire

tata rolande
21/01/2018 14:47

Je ne suis pas du tout d accord sur votre réflexion des baisses des naissances.moi je pousse mes propres enfants à avoir qu un enfant car s est quoi leurs avenirs à ses futurs chérubins quand je vois déjà la vie de mes enfants

Laisser un commentaire

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape permet d'éviter les messages automatisés.

   


Partager