S'abonner aux flux R.S.S. - Laure de la Raudière

Monnaies virtuelles : il faut créer un e-euro ! - 29 novembre 2019

Comme vous le savez, je m’intéresse particulièrement à la technologie blockchain. Cette technologie que l’on dit « disruptive », c’est-à-dire qu’elle va perturber notre organisation, va être aussi importante que la révolution d’internet.

 

Or, une des toutes premières utilisations de la blockchain concerne la création de monnaies virtuelles ou « cryptomonnaies ». Théoriquement, la monnaie est une attribution de l’état : il s’agit d’un élément de souveraineté. Or, avec les cryptomonnaies, des personnes qui ne sont pas des états, peuvent créer une monnaie.

 

Vous avez certainement déjà entendu parler du « bitcoin », ou encore des « Ethers ».

 

Récemment, les médias ont beaucoup parlé de la monnaie baptisée « Libra », ou « Monnaie Facebook ». Il s’agit d’un projet de monnaie virtuelle initié par Facebook, organisé autour de 28 grandes entreprises et ONG.

 

Aujourd’hui, bon nombre d’entre vous ont un compte Facebook. Imaginez que Facebook vous propose d’acheter des biens, en insérant des publicités alléchantes par exemple sur son site, et vous ne pourriez payer qu’en Libra ?

 

Le volume des échanges pourrait être tel que notre monnaie serait alors concurrencée par une monnaie virtuelle, indépendante de tout état. Ces cryptomonnaies ont pour objectif de proposer des frais de transaction faibles et des capacités importantes de volumes de transactions. La cible est surtout les pays émergents ou l’accès à un compte en banque, et à une monnaie stable, est compliqué.

 

Avec mes collègues Pierre Person (auteur d’un rapport sur les cryptomonnaies[1]) et Jean-Michel Mis (avec lequel j’ai coécrit un rapport sur la blockchain[2]), nous avons entamé une réflexion sur ces questions, et sur la manière dont la France et l’Europe doivent s’organiser pour répondre à ce risque de perte de souveraineté.

 

Dans ce cadre de ce groupe de travail informel, nous avons rencontré plusieurs acteurs : le conseiller du Président de la République, le Gouverneur de la Banque de France, des responsables de l’innovation et du développement de banques privées et publiques, un responsable de la Banque Centrale européenne, des développeurs de monnaies virtuelles…Nous avons également sensibilisé Christine Lagarde, nouvelle Directrice générale de la Banque Centrale européenne.

 

Cette action rejoint celle entamée par Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances, qui a fait part de son souhait d’engager une réflexion sur les monnaies digitales de banques centrales lors de réunions des ministres des Finances à Washington en octobre dernier.

 

L’idée serait de créer un « Eeuro », qui pourrait être à l’initiative de la Banque Centrale européenne par exemple.

 

Je vais continuer à suivre ce dossier de près avec mes deux collègues, Pierre Person et Jean-Michel Mis car une nouvelle fois, il s’agit d’un enjeu de souveraineté important, et nous ne pouvons pas perdre la main.

 

[1] http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1624.asp

[2] http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-info/i1501.asp

2 Commentaires

Laisser un commentaire*

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape permet d'éviter les messages automatisés.

   

*En soumettant un commentaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de gestion des données personnelles et vous l’acceptez.


Partager



Politique de confidentialité   |   Plan du site   |  Gestion des cookies

Clikeo Agence Clikeo