S'abonner aux flux R.S.S. - Laure de la Raudière

Tous aux urnes dimanche prochain dimanche 26 mai : un scrutin décisif pour l'Europe et pour la place de la France en Europe ! - 21 mai 2019

 

 

Vous êtes nombreux à me solliciter pour connaitre ma position en vue de ce scrutin pour les élections européennes. Il est vrai que les 34 listes déclarées ajoutent un peu de confusion à ce rendez-vous démocratique. Beaucoup hésitent, et me disent qu'ils ne sont vraiment tentés par personne...

 

Certains partis politiques (extrême droite, extrême gauche) appellent à voter pour ou contre le président de la République à ces élections européennes. Quelle erreur ! Le président de la République sera toujours présent lundi 27 mai, quel que soit le résultat du scrutin. Seule la France sera encore plus affaiblie au niveau européen, si ce sont les extrêmes qui l'emportent. Et ce n'est l'intérêt d'aucun Français.

 

Ne nous trompons pas dimanche prochain : l'enjeu de ce scrutin, c'est l'avenir de l'Europe - Je suis une Européenne convaincue. Nous ne pourrons défendre nos valeurs sociales, humanistes et démocrates, au seul niveau d'un Etat, quand toute notre société et notre économie sont impactés par les enjeux numériques ou environnementaux. Nous vivons aujourd’hui une période où les pressions n’ont jamais été aussi fortes depuis la seconde guerre mondiale et n’ont jamais autant menacé notre modèle de société, nos idéaux, notre avenir.

 

Pressions économiques et diplomatiques des grandes puissances mondiales, comme les Etats-Unis, la Chine ou la Russie ; pressions sécuritaires avec la hausse de la violence et la menace terroriste ; pression des nationalistes qui n’ont pour projet que la déconstruction. Nous sommes également face à des défis majeurs, qu’ils soient climatique, environnemental, social, humanitaire ou technologique.

 

A ces pressions et ces défis, l’Union européenne constitue à la fois la taille critique pour rivaliser face aux grandes puissances de ce monde et l’échelle pertinente pour mettre en œuvre des mesures fortes. Seule, la France ne peut rien, elle serait isolée.

 

Nous avons besoin d'une Europe plus politique, et qui réponde aux attentes des citoyens européens, notamment en matière de régulation des flux migratoires, d'harmonisation du droit d'asile, de réciprocités normatives dans les échanges commerciaux. Mais nous obtiendrons ces évolutions uniquement en défendant l'Europe, et en croyant à ce qu'elle peut faire pour le bien des européens face aux autres grandes puissances mondiales.

 

Or aujourd'hui, avec le Brexit, avec la montée des extrêmes ou nationalistes dans plusieurs pays européens, l'Europe peut exploser.

 

Il faut au contraire la renforcer, et pour cela il faut que la liste qui arrive en tête dimanche soir, soit clairement pro-européenne.

 

L’enjeu de cette élection à un seul un seul tour est donc de rassembler ceux qui veulent construire une Europe plus forte, capable de défendre notre modèle de société, nos valeurs sociales et démocratiques et nos intérêts stratégiques..

 

C’est pourquoi, mon parti Agir_la droite constructive, a décidé de participer à l'alliance de forces pro-européennes, libérales et progressistes, aux côtés du parti de la majorité présidentielle, la République En Marche, et du Modem et de soutenir la liste tirée par Nathalie Loiseau. Relire notre Tribune (ici)

 

C'est un choix clair pour cette élection. L'enjeu est trop important, le Rassemblement national, qui n'a rien d'Européen dans son ADN, ne doit pas arriver en tête !

 

RDV donc dimanche aux urnes pour défendre notre Europe, notre avenir !

6 Commentaires

Laisser un commentaire*

Pseudo (requis)

Mail (requis) - Ne sera pas publié

Commentaire

Code sur l'image ci-contre

Cette étape permet d'éviter les messages automatisés.

   

*En soumettant un commentaire, vous reconnaissez avoir pris connaissance de notre politique de gestion des données personnelles et vous l’acceptez.


Partager



Politique de confidentialité   |   Plan du site   |  Gestion des cookies

Clikeo Agence Clikeo